SAN Lebonobon

Je m'appelle Elias Lebon, je ne suis pas bon mais j'aime les bonbons et les bonobos.

Masculinité : je me sens subjectivement homme parce que j'ai des poils et je considère qu'un homme est poilu. D'ailleurs, les femmes qui se sentent hommes se laissent pousser les poils et ce n'est pas pour rien ! Et l'homme qui se sent homme et qui n'a pas de poils, bah... Il n'a pas de chances, c'est tout, et s'il se sent vraiment homme, je pense qu'il aimerait en avoir... Mais comme tout ce que j'écrirai dans ce magazine, San engage que moi !

Données : homme cisgenre, héteorosexuel, la vingtaine.

Articles

Commandez gratuitement la version papier du magazine San !